Vous êtes ici :

L’info hebdo n°539 – semaine 22 Avril 2019

Cette semaine, les prix moyens du riz et du paddy, au niveau national, ont connu une légère hausse de 1% chacun. Pour le paddy, le prix moyen se situe à environ 942 Ar/kg au cours de la semaine du 22/04/2019, soit une petite augmentation de 13 Ar/kg par rapport à la semaine du 15/04/2019.
Pour les riz blancs locaux : le prix moyen du « Makalioka » est passé de 1 852 Ar/kg à 1 898 Ar/kg cette semaine, soit un surplus de 46 Ar/kg en une semaine. Le « Tsipala » a vu également son prix s’élever de 46 Ar/kg au cours de la semaine du 22 avril, et s’établit en moyenne à 1 754 Ar/kg. Quant au « Vary gasy », le prix du kilo est resté pratiquement le même, par rapport à la semaine du 15/04/2019 et se situe à 1 661 Ar/kg, cette semaine.Quant au riz importé, le prix est resté ferme par rapport à celui de la semaine dernière et se stabilise actuellement à 1 696 Ar/kg.
Dans les grandes villes et les chefs-lieux de régions, les prix moyens du riz blanc local sont restés inchangés dans leur majorité, durant la semaine du 22/04/2019. Toutefois, des diminutions de prix ont été enregistrées dans les localités suivantes : Miarinarivo (-10%), Ambovombe-androy (-9%), Fianarantsoa I (-7%), Maevatanana (-4%), Antsirabe I (-3%) et Antananarivo (-1%). A l’inverse, le prix moyen du riz blanc local à Ambatondrazaka a légèrement augmenté de 18 Ar/kg cette semaine suite à l’insuffisance de l’offre écoulé sur le marché. Pour le riz import, les prix ont été plutôt fermes dans son ensemble pour la semaine du 22/04/2019.
Dans les zones en difficultés alimentaires, les prix moyens disponibles du riz blanc local et du riz importé ont affiché, dans sa globalité, une certaine fermeté par rapport à la semaine du 15/04/2019. Cependant, on a enregistré une baisse de prix moyen du riz blanc local à Ambovombe-Androy (-175 Ar/kg) et Ampanihy (-180 Ar/kg) durant la semaine du 22/04/2019.
Pour les autres produits vivriers observés et selon les données disponibles, les prix sont encore stables, cette semaine, pour le manioc sec et le maïs décortiqué. Néanmoins, des variations de prix ont été aperçues dans les localités comme :
– Farafangana : baisse de 14% de prix du manioc sec ;
– Maevatanana et Amboasary-Atsimo : hausse de prix du maïs décortiqué, soit respectivement de l’ordre de 17% et 29%.

Télécharger

Comments are closed.
Ce site a été élaboré avec l'appui technique de la Primature
DSI Primature