Vous êtes ici :

    Accueil>« ST-PADR : Secrétariat Technique pour le Pilotage, la coordination et l’Appui au Développement Rural durable »>

« ST-PADR : Secrétariat Technique pour le Pilotage, la coordination et l’Appui au Développement Rural durable »


« Le PADR, outil de coordination et de veille informationnelle pour un développement rural durable»

Le PADR est un cadre permettant de concevoir, définir et orienter les stratégies et les programmes de développement rural à Madagascar. Il sert de référentiel à tous les programmes et projets de développement rural : priorisation et orientation des interventions des P/P pour plus de cohérence et d’efficacité.

Le ST-PADR a pour mission d’appuyer l’élaboration et la conception des politiques et stratégies de développement rural durable tant au niveau national que régional, ainsi que de coordonner et de suivre leur mise en œuvre en tant que plateforme sectorielle et thématique.
Le ST-PADR veille à ce que les documents référentiels pour le développement rural durable soient cohérents et régulièrement mis à jour.

Bref historique du processus

  • Nombreuses ont été les interventions antérieures de développement rural effectuées à travers des Programmes et Projets sans document de référence.
  • En Février 1994, le Ministère d’Etat à l’Agriculture et du Développement Rural a élaboré un 1er document de Politique pour le Développement Rural.
  • De part la nécessité de préciser la politique de Développement rural, la Banque Mondiale a élaboré un document intitulé : « Contribution à la Stratégie de Développement Rural à Madagascar – Améliorer les conditions de vie en milieu rural », document qui a été présenté à un atelier qui s’est tenu le 30 Novembre 1997.

Souhait de disposer d’un « Plan d’Action de Développement Rural » à présenter à un Groupe Consultatif de Bailleurs de fonds- Appui de la Banque Mondiale et de l’Union Européenne au processus.

Institutionnalisation du PADR

Tutelle politique: Primature

  • Décret 99-022 du 20 janvier 1999 modifié par Décret 2003- 905 du 2 Septembre 2003 et par Décret 2006- 278 du 25 avril 2006
  • 1er Arrêté 7025 / 2006 portant nomination des membres de l’équipe permanente de pilotage du PADR (EPP/PADR)
  • Arrêté N°16527 / 2003 fixant les missions, les attributions, les compétences et le fonctionnement des Groupes de Travail de Développement Rural régional (GTDR) modifié par l’arrêté 19035 – 2004 du 08 octobre 2004 et par l’arrêté 10903 – 2007 du 04 juillet 2007
  • Arrêté N°41640/2010 du 13 décembre 2010 : « En attendant la mise en place des nouvelles structure du Processus PADR et compte tenu de la situation actuelle, le Secrétaire Permanent est chargé d’assurer les affaires courantes du PADR. Le SP est responsable de la supervision et du suivi des activités des différentes composantes telles que GTDR, ROR et OdR ».

Fonctions du PADR

  • Pilotage de la mise en œuvre du PNDR
  • Analyses (offres/demandes – cohérences – prospective)
  • Veille informationnelle
  • Animations (GTC, GTDR)
  • Informations/suivi-évaluation /communication

Caractéristiques et défis de la démarche du PADR

  • La recherche de décloisonnement des sous-secteurs du développement rural
  • L’adhésion de tous les acteurs du développement rural, de l’Administration et de la société civile
  • La priorité accordée à l’expression des besoins émanant des régions
  • La mise en cohérence de toutes les interventions visant l’objectif primordial de la lutte contre la pauvreté.

Ses produits

  • Le Plan d’Action pour le Développement Rural (PADR 1ère version)
  • L’Évaluation Environnementale du PADR
  • La Lettre de Politique de Développement rural (LPDR)
  • Le Programme National pour le Développement rural (PNDR version 2008)
  • La Lettre de Politique de la Sécurité Alimentaire (LPSA)
  • Le Programme National pour la Sécurité Alimentaire (PANSA)
  • La Stratégie Nationale Engrais (SNE)
  • La Lettre de Politique de Bassin Versant Périmètre Irrigué (LPBVPI)
  • Le Programme National BVPI
  • La Lettre de Politique de Décentralisation et de Déconcentration (LP2D)
  • Le Programme National pour la Décentralisation et la Déconcentration (PN2D)
  • Le Programme National de l’Aménagement du Territoire (PNAT)
  • La Stratégie Nationale Adaptation Sucre
  • Les bulletins PADR
  • Les résultats du GTC :
    • Intensification agricole durable
    • Appui à la professionnalisation
    • Sécurisation foncière
    • Réforme institutionnelle et décentralisation
    • Transport en milieu rural
    • Irrigation
    • Fiscalité
    • Sécurité en milieu rural
    • Mécanisation agricole

Son organisation

Selon les décrets institutionnalisant le PADR, un Comité Interministériel d’Orientation et de Validation et une Équipe Permanente de Pilotage, devront être fonctionnels, mais compte tenu de la situation qui prévaut à Madagascar, par l’arrêté n°41 600/2010 du 13/12/2010, le Secrétaire Permanent est responsable de la supervision et du suivi des activités des différentes composantes du PADR.
Voir l’Organigramme

Ses organes de pilotage :

  • Le CIOV (Comité Interministériel d’Orientation et de Validation)

Le CIOV est présidé par le Premier Ministre et est constitué des Ministres concernés par le Développement Rural. Le CIOV est chargé de valider le document de référence national en matière de développement rural et orienter les activités de l’EPP.

  • L’EPP (Equipe Permanente de Pilotage) :

L’EPP est constituée par (i) un représentant du Premier Ministre, (ii) les Secrétaires Généraux des Ministères concernés par le développement rural, (iii) les responsables des grands projets/ programmes œuvrant pour le développement rural, et (iv) des personnes du secteur privé et du public choisies en raison de leurs compétences particulières en développement rural.

L’EPP est chargée de l’étude des politiques et programmes de développement sectoriel existants, de l’examen des propositions émanant du secteur privé, des ONG et des groupements paysans, de coordonner les différentes interventions de développement, d’appuyer l’intégration des programmations participatives régionales pour le développement rural dans les Programmes d’Investissements Public (PIP)

  • Les GTC (groupes de travail centraux):

Les GTC sont composés de personnes issues d’horizon divers aussi bien du secteur public que privé, ils sont appelés à mener des réflexions sur des thèmes spécifiques « transversaux ». Selon leurs domaines, ils doivent formuler des propositions d’interventions de type législatif ou de type programme et/ou projet, qui sont requis pour atteindre les objectifs de croissance du secteur rural.

Ses organes de suivi de la mise en œuvre

  • Le Secrétariat Permanent du PADR

Le Secrétariat Permanent est chargé de suivre et évaluer la mise en œuvre du PNDR, d’analyser et animer les sujets dépassant le cadre sectoriel. Il assure la supervision et le suivi des activités des GTDR et des différentes composantes (ROR, OdR). Il est responsable de la gestion administrative et financière du PADR.

  • Les 22 GTDR (Groupe de Travail pour le Développement Rural)

Au niveau de chaque région, un GTDR a été mis en place pour élaborer et actualiser le référentiel régional, s’assurer de son intégration dans les stratégies de développement de la Région et suit leur mise en œuvre.

  • Le système d’information du secteur rural. C’est un système d’aide à la décision composé par :
    • Le Réseau des Observatoires Ruraux (ROR) : c’est un système d’information sur les ménages ruraux. Le ROR vise à suivre et à évaluer l’impact /les effets des mesures et politiques et/ou des chocs externes sur les ménages ruraux. Il cherche à illustrer au mieux et à temps quasi-réel les problématiques clefs et l’évolution de la situation socio-économique du milieu rural.
    • L’Observatoire du Riz (OdR) : c’est un système d’information sur le marché du riz. Il est chargé de collecter et diffuser les informations pour les producteurs et les opérateurs, d’appuyer les décideurs par des notes d’aide à la décision et d’appuyer le pilotage de la filière riz.

Voir la Brochure

Comments are closed.
Ce site a été élaboré avec l'appui technique de la Primature
DSI Primature